Aller au contenu

Evolution de la salopette

Salopette
27 Mai 2021

La Salopette, du Monde Professionnel à la Mode


*Les salopettes*, autrefois considérées comme enfantines ou réservéesaux classes sociales « pauvres », font fureur depuis les années 1970jusqu’à maintenant dans le monde de la mode. Composée de matériaux
allant du *denim au velours côtelé*, d'une quantité innombrables depoches et d'*un* *confort inégalé*, il n'y a rien de comparable. Actuellement, les salopettes sont souvent sous les feux de la rampe, carles célébrités et les étudiants les portent fièrement pour se prélasser, peindre et patiner tout au long de leur vie. En dépit de leur popularité croissante, les salopettes ont dû surmonter une histoire de stigmatisation pour retrouver leur place dans les gardes robes les plus tendances.
L'Evolution de La Salopette

Le phénomène des salopettes remonte aux années 1750, lorsqu'elles ont été adoptées pour la première fois par les agriculteurs et les marins comme *vêtement de protection pour les travaux* manuels rigoureux. Au départ, les versions naissantes de ces salopettes étaient connues sous le nom de bleus de travail. Dans les années 1870, Levi Strauss, un immigrant allemand et fondateur de Levi Strauss & Co. à San Francisco, a commencé à produire en masse des salopettes, propulsant *leur utilité et leur confort* bien-aimés dans les foyers ouvriers de tout le pays.
Depuis leur apparition, les salopettes ont attiré l'attention des médias et de la culture populaire. Dans les années 1940, *elles sont devenues un symbole* de l'esprit indomptable du travailleur américain. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le personnage emblématique de *Rosie la Riveteuse* <https://fr.wikipedia.org/wiki/Rosie_la_riveteuse> a même revêtu une salopette pour montrer son soutien aux efforts des ouvrières d'usine, une image qui a permis de mettre en avant le côté sociale et
contestataire de ce vêtement intemporel.
Peu à peu, l'allure professionnelle qui entoure les salopettes a commencé à prendre *une allure détournée* de ce que l’on pouvait connaître jusque-là.
Selon un article du Daily Beast, "la salopette a toujours été la tenue de choix pour les ouvriers et leurs outils". Naturellement, ce sentiment préjudiciable a forcé ce *bleu de travail* à prendre une longue pause dans la *scène de la mode*.
Salopette de Travail Origine

Les Avis de 3 Adeptes de la Salopette


Des années plus tard, la salopette s'est réveillée de son hibernation pour rejoindre les rangs des stylistes audacieux, des artistes et toute autre personne désireuse de donner un coup de pouce *élégant et distingué* à leurs dressings.
Lana, qui a obtenu une licence en économie de gestion et qui est maintenant assistante en merchandising, nous a fait part de ses premières hésitations avant d’acheter sa première salopette.
Quand je pensais à quelqu'un qui portait une salopette à l'époque, je me disais : "Je n'ai pas cinq ans, je ne porterai pas de salopette", déclarait-elle.
Finalement, Lana a été séduit par l'appel insouciant des salopettes.
Pour elle, qui est une blogueuse de mode, elles correspondaient parfaitement à son *esthétique moderne et décontractée*.
"Mon style est devenu plus sophistiqué, plus bohème", a déclaré Lana.
"J'ai l'air vraiment détendue, mais j'y ai mis beaucoup d'efforts. C'est exactement ce que je pense des salopettes. On dirait que vous faites des efforts dans ce que vous portez, mais elles ont toujours une touche bohémienne vraiment détendue dont je ne peux plus me passer."
L'un des principaux avantages des salopettes est qu'elles ont des poches remarquablement profondes et nombreuses. Les amateurs de salopettes ne cessent de trouver des utilisations créatives à *ces poches pratiques*.
"Quand je porte ma salopette, c'est généralement un jour où je suis en vogue", dit-elle. "La poche de ma salopette, qui se trouve juste sur mon sternum, est un point de vue parfait pour mon appareil photo".
En plus d'être à la pointe de la mode, les salopettes ont touché le cœur des artistes pour *leur confort, leur couverture et leur utilité*. Julie, une adepte de la salopette et étudiante en troisième année d'atelier artistique, a commenté leurs caractéristiques *polyvalentes et confortables*.
"J'apprécie vraiment leur aspect unisexe car il est un peu frustrant de voir à quel point les vêtements féminins peuvent parfois être peu pratiques", a déclaré Julie. "J'aime récolter les bénéfices de certains
vêtements masculins pour mes travaux."
Lorsqu'elle se concentre sur son art, la salopette lui donne toutes les qualités de confiance et de considération qui sont devenues une nécessité dans l'atelier d'art.
"Dans la plupart de mes travaux, comme je fais surtout de la sculpture, je dois être assez flexible", a déclaré Julie. "Ce que je porte doit s'adapter à beaucoup de choses. J'ai généralement besoin de porter un pantalon. Je ne veux pas porter un pantalon que je dois remonter tout le temps, c'est l'un des grands avantages de la salopette. Elle reste en place et *son maintien* est entièrement réglable grâce aux *bretelles*
<https://www.linternaute.fr/dictionnaire/fr/definition/bretelle/>".
Julie a également fait remarquer que les salopettes lui permettent de se transformer facilement en mini unité de stockage ambulante. Elle rigola ensuite.
"Avoir tout sur moi est définitivement en train de devenir une de mes préférences", a déclaré Julie. "Avec une salopette, vous avez tous les verrous. Je mets les clés dessus. J'y mets des outils, qu'il s'agisse de clous, de pinces ou de ruban adhésif. J'ai vraiment marché avec toutes mes salopettes remplies de poches, comme une mule".
Un principe fondamental de la salopette est qu'il n'est pas nécessaire d'être une fashionista ou un artiste pour profiter des nombreux avantages qu'elle procure, juste un peu d'audace. Maxence, étudiant en deuxième année de sciences de l'environnement, s'est également engagé à soutenir le mouvement. Il a adopté ce look lorsqu'il a réalisé que les salopettes étaient devenues "quelque chose que les gens aiment vraiment".
"Je pense que de plus en plus de gens les acceptent comme un vêtement et non comme une tenue de travail", a déclaré Maxence.
Comme Lana et Julie, il a beaucoup insisté sur *l'aspect des poches* et de l'utilité comme facteur clé dans son expérience de la salopette.
"Je pense qu'elles sont super utilitaires, du moins celles que j'ai, ont une tonne de poches", a-t-il déclaré.
Bien qu'elle ait été achetée à l'origine pour un usage occasionnel, sa salopette est revenue à ses racines lorsqu'il a été employé dans une ferme l'été dernier.
"Quand je travaillais dans une ferme biologique, elles étaient vraiment très pratiques", a-t-il rajouté. "Je portais juste des bottes avec et je dois dire que le style que cela procure me plaisait énormément."
Les différentes salopettes dont parlent Lana, Julie et Maxence incarne *le véritable caractère des salopettes*. Après avoir vaincu les stéréotypes, elles sont réapparues pour apporter un confort et un éclat bien nécessaires aux activités quotidiennes. Que tous ceux qui ont l'audace d'essayer des salopettes les portent et continuent à les porter sans se faire remarquer pendant des années.
L'Evolution de La Salopette

Le fondateur des salopettes en jean lewis



Retourner au contenu